Code ISBN: 978-2-8258-0182-6
Polychrome

Corneille
Auteur: Jean-Jacques Lévêque
Corneile, Guillaume Beverloo qui prendra le nom de Corneille, est né en 1922, à Liège. Peu satisfait de l’enseignement donné par l’académie il crée ( avec Appel, Rooskens, Lucebert, Constant, entre autres) le “Groupe des Artistes expérimentaux hollandais” qui sera l’une des composantes du mouvement international Cobra , lui même rassemblant  au lendemain de la dernière guerre (1948), des artistes de COpenhague, Bruxelles et Amsterdam d’où le nom chois i-COBRA- qui sera l’un des “sigles” les plus percutants de l’époque. Peinture, sculpture, dessin, graffitis, interventions poésie, séminaires, cinématographe, revues, tracts, l’esprit de Cobra passe par tous les supports possibles pour véhiculer un art qui s’appuie à la fois sur l’instinct, l’imaginaire et le folklore, retrouvant l’énergie juvénile du surréalisme dont il est une sorte de successeur dans les rangs des avant-gardes. Corneille en est une des figures essentielles et novatrices. Dans le contexte du groupe Cobra, Corneille instaure des relations privilégiées avec le monde de la poésie, multipliant les collaborations inspirées pour la réalisation de beau ouvrages dans la grande tradition surréaliste (avec Christian Dotremont, l’âme du mouvement Cobra ou encore Hubert Juin, Max Pol  Fouchet, Hugo Claus, et surtout André Laude et J.C. Lambert qui seront, par ailleurs ses plus attentifs biographes). Mais la vie affective du mouvement Cobra sera courte (1948-1950) sans que l‘évolution  des peintres qui le constituent en soit pour autant brisée. Bien au contraire, chacun, à sa manière, en développe les idées forces. Corneille en allant chercher l’inspiration à travers le monde, mais surtout sur le continent africain . Il compose peu à peu un vocabulaire plastique d’une verve joyeuse, d’une force jubilatoire, qui tresse des alliances savoureuses entre le nu féminin et la nature, les animaux de fantaisie et des rêves de jardins exotiques où interviennent les forces d’une palette ardente et sensuelle. Mariage savant  entre l’imagerie et la poésie végétale venue du douanier Rousseau. Il explore inlassablement, et avec une “joyeuseté” communicative, des alcôves tropicales et lunaires où règne la femme éternelle.
Il fallait pour mieux connaître cet artiste en marge des grands courants actuels, un regard détaché des modes et des théories en cours, pour pénétrer avec fraternité dans ce monde enchanteur et savoureux, suivre l’itinéraire d’un peintre qui a su trouver, dans sa palette et son pinceau, l’écriture solaire qui nous va droit au cœur.

Pages :  140

Format :120 x 170         Illustration : 39

Prix CHF : 32.90      Prix EUR : 21.40