Code ISBN: 978-2-8258-0183-3
Polychrome

Wols
Auteur: Jean-Jacques Lévêque
Wols est l’un des plus importants artistes peintres de l’après guerre. Incitateur du courant dit “informel” ou encore “tachiste”. Il est alors salué par quelques uns des écrivains les plus importants de l’époque, dont Jean Paul Sartre qui écrira des pages capitales sur son art.
Il vient pourtant à la peinture assez tardivement. Né dans la bourgeoisie cultivée d’Allemagne, il hésite entre plusieurs vocations avant de se livrer professionnellement à la photographie. Il est alors mandaté pour “couvrir” des activités de l’Exposition de 1937. Citoyen allemand il est, à la déclaration de la guerre placé sous surveillance dans des camps (comme ses compatriotes Max Ernst et Hans Bellmer). Et c’est dans la souffrance carcérale qu’il aborde l’art sous un angle plus essentiel jusqu’à en faire le pivot de sa vie. Elle sera difficile, partagée entre le souffrance physique découlant de l’éthylisme, et la pauvreté d’où le sort épisodiquement celle qui fut sa compagne dévouée : Grety Wols.
Quelques expositions dans le climat d’effervescence de l’après guerre, en particulier chez René Drouin, le soutien inconditionnel du peintre Georges Mathieu. Le découvrant, il peut affirmer “il vient d’anéantir non seulement Picasso, Kandinsky, Klee, Kirchner en les dépassant en nouveauté, en violence, en raffinement, mais Wols vient de tourner une page ; avec lui s’achève la dernière phase de l’évolution formelle de la peinture occidentale telle qu’elle s’est annoncée depuis soixante-dix ans, depuis la Renaissance, depuis des siècles”. Ajoutant “Après Wols tout est à refaire”.

Pages :  128

Format :120 x 170         Illustration : 38

Prix CHF : 32.90      Prix EUR : 21.40