Code ISBN: 978-2-8258-0180-2
Polychrome

Jean Le Moal
Auteur: Michel-Georges Bernard
Jean Le Moal, né en 1909, est l'un des représentants majeurs de la nouvelle École de Paris qui, au long des années quarante, invente la voie de la Non‑Figuration. Se détachant du réalisme dès 1934, son travail conjugue d'abord la volonté cubiste de construction et le besoin surréaliste de toucher au mystère des choses. A partir de 1943 ses peintures, architecturées par le graphisme des barques, coques, mâts et cordages, des ports du Morbihan, commencent d'ajourer, en deçà des apparences, la trame secrète du visible. Libérées de toute allusion, elles en explorent bientôt les rythmes purs. Redécouvrant en 1958 les paysages de la Haute-Ardèche de son enfance, Jean Le Moal, au contact du monde des rochers, des sources et des racines, renonce au dessin linéaire “qui cerne les choses” pour peindre “par l’intérieur de la forme”. En de nouvelles visions de l'Océan, sa peinture donne à franchir autour de 1960 une nouvelle porte, dévoile comme les fibres les plus intimes de l'univers élémentaire. Ainsi se trouve semblablement approchée, après un voyage en Amérique du Sud, la houle immobile de la terre et de la pierre dans de monumentales symphonies lumineuses jaillissante dans les années soixante-dix en éclats et archipels.
Jean Le Moal ne cesse par la suite de s'attacher à ce Remous originel, commun dans la roche et dans l’eau, par lequel l'écume du visible continuellement affleure et rentre dans sa présence. Son itinéraire pictural se réfracte dans la création pour le théâtre de nombreux décors et costumes puis, à partir des années cinquante, dans la réalisation de vastes ensembles de vitraux.

Pages :  208

Format :120 x 170         Illustration : 42

Prix CHF : 32.90      Prix EUR : 21.40