Code ISBN: 978-2-8258-0206-9
Polychrome

Asger Jorn
Auteur: Françoise Monnin
Mort il y a tout juste 30 ans, Asger Jorn demeure l'un des peintres modernes occidentaux les plus importants et les moins connus. Son parcours nomade, le conduisant de son Danemark natal à sa villa merveilleuse en Italie, à travers de longs séjours parisiens et beaucoup de voyages, en Tunisie notamment, explique en partie que son importance ait échappé jusqu'à présent aux historiens d'art. Son absence d'ambition individuelle aussi : toute sa vie (1914-1973), JORN a pratiqué la peinture et l'écriture avec le souci d'un progrès collectif, humaniste et utopique. Sa passion pour le travail en commun, sa complicité avec des pensées révolutionnaires, comme celle de l'écrivain Guy Debord, son désir de réécrire l'histoire de l'art et de célébrer la liberté sous toutes ses formes, en font cependant un artiste original, puissant. La monographie rédigée par Françoise Monnin, avec la complicité de Troels Andersen, conservateur du musée Jorn à Silkeborg (Danemark), permet de suivre l'évolution d'un grand peintre. Célèbre surtout pour sa participation (1947-1953) au mouvement Cobra, JORN apparaît ici comme un artiste interrogeant sans cesse la peinture, mais aussi la sculpture et l'architecture, afin d'en étendre les limites, d'en libérer les définitions. Colossal travailleur, constamment ébloui, et insatisfait, il nous a légué des images d'une richesse surprenante et d'une forte personnalité, même si elles empruntent notamment les voies de l'abstraction lyrique et de la figuration expressionniste. Son œuvre d'écrivain, d'historien d'art et de théoricien, voir, de philosophe, est également analysé ici, à travers une synthèse de ses très abondants écrits, pour la plupart inédits.

Pages :  92

Format :120 x 170         Illustration : 29

Prix CHF : 32.90      Prix EUR : 21.40